LyricsCopy

Eden blues

by Édith Piaf


En descendant le fleuve argent
Qui roule jusqu´au Névada
On voit la plaine qui s´étend
A l´est de Santa Lucia
Les villes s´appellent Natividad,
San Miguel ou San Lorenzo
Les filles s´appellent Soledad
Les garçons gardent les troupeaux

C´est là que Jim a rencontré
Sur une route un soir de pluie
Catherine la fille d´un fermier
Et qu´ils s´aimèrent toute la nuit
Le soleil fait briller son or
Dans quelques rares flaques d´eau
Le cactus forme le décor
Le chardon couvre les coteaux

C´est là qu´Adam le sénateur
Est venu finir ses vieux jours
Puis il est mort d´un coup au cœur
On prétend que c´est du mal d´amour
Mais les fleurs couchées par le vent
Semblent prier pour son repos
La lune verse une larme d´argent
Sur la croix blanche du tombeau

En descendant le fleuve argent
Qui roule jusqu´au Névada
On voit la plaine qui s´étend
A l´est de Santa Lucia
Les villes s´appellent Natividad,
San Miguel ou San Lorenzo
Les filles s´appellent Soledad
Les garçons gardent les troupeaux





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com