LyricsCopy

Il riait

by Édith Piaf


C´était un gars que la déveine
Avait un jour pris par le bras
Pour l´emmener dormir à Fresnes
Et c´est des trucs qu´on n´oublie pas!
Il avait des yeux d´ mauvais ange
Tombé d´un vilain paradis
Avec un drôle de r´gard étrange
Qu´avait pas l´air d´être avec lui

Il trimballait ses idées noires
Afin d´ noyer tous ses ennuis
Dans les endroits où l´on va boire
Mais ses ennuis nageaient mieux que lui

Le chapeau en arrière
Sur des cheveux de jais
Pour bluffer sa misère
Il riait

Il couchait avec la détresse
C´est pas une fille à fréquenter
Et c´est pour ça que ses maîtresses
L´une après l´autre, l´avaient quitté
Il avait du malheur à r´vendre
Mais personne pour lui en acheter
Alors, histoire de lui en prendre
Moi, je me suis mise à l´aimer

J´allais v´nir à bout d´ sa misère
On d´vait s´épouser en janvier
Comme par hasard y a eu la guerre
Alors on n´a pas pu s´ marier

Le calot en arrière
Sur des cheveux de jais
Pour bluffer sa misère
Il riait

Alors il s´est mis à m´écrire
Des mots qu´il n´avait jamais dits
Avant, il pouvait pas les dire
Personne ne lui avait appris
Il disait "J´apprends l´espérance
Je sais que tout va commencer
Tu es mon gala d´ bienfaisance
Et grâce à toi, tout va changer"

J´ pensais "La déveine se repose"
C´était pour mieux lui marcher d´ssus
On l´a r´trouvé parmi les choses
Mort avant même d´avoir vécu

Et le casque en arrière
Sur ses cheveux de jais
Le front dans la poussière
Il riait





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com