LyricsCopy

Le ballet des cœurs

by Édith Piaf


Dans un coin de la ville,
´ y a un cœur bien tranquille
Qui se balance, qui se balance.
A l´autre bout de la cité,
´ y a un cœur isolé
Qui s´avance, qui s´avance.
Ces deux cœurs, on dirait
Deux danseurs d´un ballet
Qui s´élancent, qui s´élancent.
Ils s´approchent, ils s´écartent,
Ils se croisent, ils repartent
Et ils dansent!

Mais un jour,
Sur la pointe des pieds, apparaît,
Et glissant comme sur du velours,
Le plus grand des maîtres de ballet.
C´est l´amour! C´est l´amour! C´est l´amour!...

Et l´amour réunit
Les deux cœurs épanouis
Qui s´élancent, qui s´élancent.
Moulinets, battements,
Pas de deux tout le temps,
Comme ils dansent! Comme ils dansent!
Les sourires et les joies
Tambourinent chaque fois
En cadence, en cadence,
Déchaînés, passionnés
Martelés, affaissés,
Ils s´avancent...

C´est alors qu´un troisième
Apparaît, et de même
Il s´avance, il s´avance...
On l´appelle "joli cœur".
Il sépare les deux cœurs
En silence... en silence...
Grand écart et défi,
Volte-face, jalousie
Qui commence, qui commence
Et puis tout recommence :
´ y a deux cœurs qui s´élancent
Dans la danse...

...Possession, impatience...
...Un cœur tué, piétiné...
Et puis tout recommence :
´ y a deux cœurs qui s´élancent
Dans la danse...





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com