LyricsCopy

L'homme au piano

by Édith Piaf


Demandez à l´homme au piano,
Au piano, au piano,
De frapper à coups de marteau,
Coups de marteau, coups de marteau.
Qu´il frappe à tire larigot,
Larigot, juste ou faux.
J´sais qu´ses doigts ne sont pas en bois,
Mais, quand il les cassera,
On les fera remplacer...
Le principal, c´est qu´il joue
Comme une machine à sous,
Jusqu´au bout, sans arrêt...

P´t´être que ton cœur entendra
Un peu de tout ce fracas
Et qu´alors tu comprendras
Que le piano joue pour toi.
Je dois chasser comme je peux
Le fantôme silencieux.
Si le bonhomme fait du bruit,
C´est que moi je lui crie
De frapper comme un sourd.
Ça ne sonnera jamais plus faux
Que la chanson des mots
Qui parlaient de notre amour...

Demandez à l´homme au piano,
Au piano, au piano,
De frapper à coups de marteau,
Coups de marteau, coups de marteau
Pour casser dans mon cerveau
Mon amour en morceaux.
Même s´il ne lui reste plus qu´un doigt,
Qu´il tape avec les bras,
Après tout, moi j´ m´en fous :
Le principal, c´est qu´il joue,
Comme une machine à sous,
Jusqu´au bout, jusqu´au bout...

Demandez à l´homme au piano
Au piano, au piano...
...au piano...





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com