LyricsCopy

L'homme de berlin

by Édith Piaf


Sous le ciel crasseux qui pleurait d´ennui,
Sous la petite pluie qui tombait sur lui,
Lui... l´homme de Berlin...
Dans le vieux faubourg, au milieu de la nuit,
Il se tenait là. Je n´ai vu que lui,
Lui... l´homme de Berlin...
Etrangère à Berlin, où je venais d´arriver,
Quand on n´attend plus rien,
Quand on veut tout changer,
Berlin vaut bien Berlin.
Moi, il m´en faut peu pour croire, dans la vie,
Que tout peut changer, et pourquoi pas lui?...
Lui... l´homme de Berlin.
J´ me voyais déjà l´aimer pour la vie.
J´ recommençais tout, c´était avec lui.
Lui... l´homme de Berlin...

Ne me parlez pas de hasard,
De ciel, ni de fatalité,
De prochains retours, ni d´espoir,
De destin, ni d´éternité.
Ne me parlez pas de Berlin
Puisque Berlin n´est rien pour moi.
Ne me parlez pas de Berlin,
Même si Berlin, c´est tout pour moi.

Sous le ciel crasseux qui pleurait d´ennui,
Sous la petite pluie qui tombait sur lui,
Lui... l´homme de Berlin...
J´ l´ai pris pour l´amour, c´était un passant,
Une éternité de quelques instants,
Lui... l´homme de Berlin,
Car lui, l´homme de Berlin, cherchait aussi l´oubli.
Il est parti trop loin
Car, pour user sa vie,
Il n´y a pas que Berlin.
Dans chaque visage, je ne vois que lui
Et, dans chaque nuit, je dors avec lui,
Lui... l´homme de Berlin
Sous quel ciel crasseux, passe-t-il sa vie
Et dans quel Berlin traîne-t-il sa vie,
Lui... l´homme de Berlin?

Mais y a pas qu´un homme dans ce foutu pays!...
Ici ou ailleurs...
Il n´y a pas que lui...
Il n´y a pas que lui...
Il n´y a pas que lui...
Il n´y a pas que lui...
Il n´y a pas que lui...
Y a pas que lui... que lui... que lui...





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com