LyricsCopy

Jérusalem, j'ai froid

by Enrico Macias


Dans tous mes rêves, je crois te voir parfois
Toute en lumière, debout et fière de toi
On m´a volé les Tables de la Loi
Mais je garde espoir
La force d´y croire
Pour tenir le coup
Et rester debout

Dans tous mes rêves, il y a la Liberté
La délivrance dans tous les poings levés
Ce sont mes frères que je veux retrouver
Moi, Boris-Jacob,
Je veux vivre en homme
Parler en hébreu
Pouvoir croire en Dieu

Jérusalem, j´ai froid!
De l´Ukraine à ton coeur
Y a mes nuits sans sommeil et sans chaleur
Jérusalem, j´ai froid!
Tu vois, quitte à mourir
Même en prison
Moi, j´ai refusé d´obéir
Jérusalem, j´ai froid!
Je ne sais plus que faire
Pour briser les barreaux de cet enfer
Jérusalem, j´ai froid!
Je veux voir tes remparts
Et m´évader de la folie des derniers tsars

Dans le silence, je vois mourir les jours
A nos souffrances, le monde reste sourd
C´est une honte, l´injure d´un faux procès
Moi, Boris-Jacob,
Ils m´ont enfermé
Ma seule dissidence
C´est vouloir t´aimer

Jérusalem, j´ai froid!
De l´Ukraine à ton coeur
Y a mes nuits sans sommeil et sans chaleur
Jérusalem, j´ai froid!
Tu vois, quitte à mourir
Même en prison
Je refuse encore d´obéir
Jérusalem, j´ai froid!
Un jour prochain, j´espère
Je briserai les murs de cet enfer
Jérusalem, j´ai froid!
Et, s´il n´est pas trop tard
J´irai prier sous le soleil de tes remparts

Loin, dans mes rêves
Je crois te voir parfois





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com