LyricsCopy

Le colonel

by Jacques Brel


Colonel, faut-il
Puisque se lève le jour
Faire battre tous les tambours
Réveiller tous les pandoures?
Colonel, faut-il
Faire sonner tous les clairons
Rassembler les escadrons?
Colonel, colonel, nous attendons

Le colonel s´ennuie.
Il effeuille une fleur
Et rêve à son amie
Qui lui a pris son cœur.
Son amie est si douce et belle
Dans sa robe au soleil
Que chaque jour passé près d´elle
Se meuble de merveilles.

Colonel, faut-il
Puisque voilà l´ennemi
Faire tirer notre artillerie
Disposer notre infanterie?
Colonel, faut-il
Charger tous comme des fous
Ou partir à pas de loup?
Colonel, colonel, dites-le nous

Le colonel s´ennuie.
Il effeuille une fleur
Et rêve à son amie
Qui lui a pris son cœur.
Ses baisers doux comme velours
Tendrement, ont conduit
A l´état-major de l´amour
Le colonel ravi

Colonel, faut-il,
Puisque vous êtes blessé
Faut-il donc nous occuper
De vous trouver un abbé?
Colonel, faut-il
Puisqu´est mort l´apothicaire
Chercher le vétérinaire?
Colonel, colonel, que faut-il faire?

Le colonel s´ennuie.
Il effeuille une fleur
Et rêve à son amie
Qui lui a pris son cœur.
Il la voit et lui tend les bras
Il la voit et l´appelle
Et c´est en lui parlant tout bas
Qu´il entre dans le ciel

Ce colonel qui meurt
Et qui meurt de chagrin
Blessé d´une fille dans le cœur
Ce colonel loin de sa belle
C´est mon cœur loin du tien
C´est mon cœur loin du tien





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com