LyricsCopy

Sans exigences

by Jacques Brel


Je n´étais plus que son amant
Je vivais bien de temps en temps
Mais peu à peu, de moins en moins
Je blasphémais ma dernière chance
Au fil de son indifférence
J´en voulais faire mon seul témoin
Mais j´ai dû manquer d´impudence
Car, me voyant sans exigences,
Elle me croyait sans besoins

Je protégeais ses moindres pas
Je passais mais ne pesais pas
Je me trouvais bien de la chance
A vivre à deux ma solitude
Puis, je devins son habitude
Je devins celui qui revient
Lorsqu´elle revenait de partance
Et me voyant sans exigences
Elle me croyait sans besoins

L´eau chaude n´a jamais mordu
Mais on ne peut que s´y baigner
Et elle ne peut de plus en plus
Que refroidir et reprocher
Qu´on ne soit pas assez soleil
L´eau chaude à l´eau chaude est pareille
Elle confond faiblesse et patience
Et me voyant sans exigences
Elle me voulait sans merveilles

De mal à seul, j´eus mal à deux
J´en suis venu à prier Dieu
Mais on sait bien qu´Il est trop vieux
Et qu´Il n´est plus maître de rien
Il eût fallu que j´arrogance
Alors que, tremblant d´indulgence,
Mon cœur n´osât lever la main
Et me voyant sans exigences
Elle me croyait sans besoins

Elle est partie comme s´en vont
Ces oiseaux-là dont on découvre
Après avoir aimé leurs bonds
Que le jour où leurs ailes s´ouvrent
Ils s´ennuyaient entre nos mains
Elle est partie comme en vacances
Depuis, le ciel est un peu lourd
Et je me meurs d´indifférence
Et elle croit s´ couvrir d´amour





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com