LyricsCopy

Une seconde enfance

by Louis Capart


Mon enfance, nous n´avons plus ces rendez-vous
À mi-chemin, juste entre nous
À quelques pas de l´innocence
Pourtant j´aurais bien voulu te garder
Entre les pages des cahiers
Où j´écrivais tous mes silences
Du temps où je croyais les années lentes
Figées dans mes longs devoirs d´écoliers
C´était bien avant que je ne déchante
J´avais cru entrer dans l´éternité.

Mon enfance, tu plonges du mauvais côté
Je te perds un peu chaque été
Je te sens presque disparaître
Ailleurs, étrangère à ma propre vie
Même quand mon nom est écrit
J´ai du mal à te reconnaître
J´ai là des photos où on est ensemble
Tu vois mon visage a beaucoup changé
L´enfant n´est plus celui qui me ressemble
Je crois qu´entre nous les ponts sont coupés.

Mon enfance, dans ton jardin abandonné
Le vent qui vient m´a condamné
À vivre des années frileuses
Pourtant il n´y a rien à regretter
Lorsque les cartes sont données
D´une jolie main de tricheuse
Longtemps sans toi j´ai cherché dans les livres
Les règles d´un jeu qui m´avait meurtri
Depuis, j´ai trouvé mes raisons de vivre
De guérir enfin de ma nostalgie.

Mon enfance, je me refuse obstinément
En suivant ton enterrement
À gâcher plus tard ma vieillesse
Alors, pour ne plus jamais nous quitter
Je voudrais vite nous donner
Comme une seconde jeunesse
Ma vie à l´aube d´une autre naissance
D´un autre regard qui s´ouvre bientôt
Ma vie source d´une seconde enfance
Qui n´a pas encore dit son dernier mot
Qui n´a pas encore dit son premier mot.





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com