LyricsCopy

Fontenay-aux-roses

by Maxime Le Forestier


Vous êtes si jolies
Quand vous passez le soir
À l´angle de ma rue,
Parfumées et fleuries
Avec un ruban noir,
Toutes de bleu vêtues.
Quand je vous vois passer,
J´imagine parfois
Des choses insensées,
Les rendez-vous secrets
Au fond d´un jardin froid,
Des serments murmurés.

Le soir, dans votre lit,
Je vous devine nues.
Un roman à la main,
Monsieur Audiberti
Vous parle d´inconnu.
Vout êtes déjà loin.
Vos rêves, cette nuit,
De quoi parleront-ils?
Le soleil fut si lourd.
Demain, c´est samedi.
Je guetterai fébrile
Votre sortie du cours.

Dimanche sera gris.
Je ne vous verrai pas,
Pas avant lundi soir.
Où serez-vous parties?
Qui vous tiendra la bras?
Que vous fera-t-on croire?
Je crois que je vous dois
De vous faire un aveu :
Petites, écoutez-moi.
C´est la première fois
Que je suis amoureux
De tout un pensionnat.





 

Random :
© 2016 LyricsCopy .com